MonDrancy.Net

Le Blog drancéen des Drancéens qui ont décidé de l'ouvrir

Posts Tagged ‘Commerce’

Le parisien Municipale Drancy

Posted by jcdrancy sur 15 février 2014


gensNathalie Vasseur

la page entière :Drancy LP 15fev

Photo du Marché ( Mon Drancy . net précise que le PCF Front de gauche est présent toutes les semaines au marché de Drancy Rendez vousnoel pcf Drancy

Franck Contat « Fier de faire parti de la liste de Nathalie Vasseur, avec Olivier Valentin Perez, Lydia Martins Viana, Gilles Sauliere et Ludovic Bu Locko.
Fier que les Ecologistes à Drancy soient aux côtés de la gauche honnête dans la seule liste de rassemblement ! »

Franck Contat

Publicités

Posted in 2014, comptes, démocratie locale, Drancy, Elections, Gilles Saulière, Jean-Christophe Lagarde, MonDrancy.Net, Municipales | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Vroom La voiture nucléaire de Drancy l’écolo

Posted by jcdrancy sur 20 décembre 2013


Après les particuliers et les entreprises, la Bluecar continue à séduire. La mairie de Drancy intègre aujourd’hui trente-sept voitures 100% électriques dans sa flotte de véhicules municipaux.

Le député-maire de la commune, Jean-Christophe Lagarde (UDI), et Vincent Bolloré, le PDG du groupe Bolloré, doivent inaugurer le dispositif en fin de matinée. La ville de Seine-Saint-Denis devient ainsi la première en France à s’équiper de la citadine rendue célèbre par le service d’autopartage Autolib’, qui concentre plus de 2 000 voitures.

Objectif : faire un nouveau pas vers la mobilité écologique et le développement durable.

Une flotte électrique à 70%

Ces nouvelles Bluecar s’ajoutent aux vingt-quatre voitures électriques que possède déjà la ville de Drancy, des Renault. Désormais, l’électrique représente environ 70% de la flotte, composée de quatre-vingt-neuf véhicules au total.

Compte tenu de l’importance de ce parc, la mairie dispose de son propre dispositif de recharge. La ville, qui se veut pionnière dans le domaine, souhaitait déjà s’équiper d’une flotte 100% électrique il y a huit ans mais avait dû, à l’époque, se contenter de véhicules hybrides et biogazoles car «l’offre de voitures électriques était alors très réduite».

En intégrant la Bluecar et sa batterie lithium métal polymère (LMP) très performante, Drancy emboîte notamment le pas à de grandes entreprises comme le spécialiste informatique Atos et la société foncière Unibail-Rodamco.

La voiture électrique Bluecar d’Autolib’ sera vendue 12.000 euros

Notre avis :: Après une installation peu utile pour les citoyens Autolib à Drancy

voilà une utilisation pour les agents municipaux… L’expérience mettra en évidence une propagande électorale pour les élections de Mars 2014.. FR3 et plusieurs télés sur la place de la Mairie pour un non événement de Bolloré.

Mais il est ou mon métro nucléaire ? Et notre gare de triage si dangereuse ??? elle a besoin de nucléaire (électricité)?

Posted in comptes, démocratie locale, Drancy, Elections, Jean-Christophe Lagarde, MonDrancy.Net | Tagué: , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Drancy, il n’y a pas photo, c’est un jeu de dupes de UDI

Posted by jcdrancy sur 3 novembre 2013


MDN a compris
Il n’a pas fallu longtemps pour dénoncer le piège politique qu’a tendu l’UDI à la Gauche.
Une semaine après la manifestation au conseil régional, la représentante de Drancy se distingue devant la logique des élus verts  » Il est plus dangereux d’utiliser des camions que le trains », voilà que la seul défense à cet argument est : Les communistes se contredisent. Ils ne disent pourtant pas ce que vocifèrent les UDI  » fin des wagons dangereux dans les zones qu’ils auront choisi ». Les voilà qu’ils utilisent comme preuve les photos… Et oui mesdames vous toucher la banderoles municipales « non aux wagons mortel »

Pris aux pièges les élus cocos.

Enfin, vu l’analyse de Drancy immédiat qui résume les « tous bords politiques » à la guerre virtuelle UDI / Communistes…

Ce qu’il y a de commun est bien la propagande de l’ancienne et historique union soviétique et la propagande Ultra droitière de l’UDI construite sur la base de la peur .

Les communistes de Drancy l’ont abandonné, L’UDI de Lagarde la ranimé…

Venez les communistes pour la Photo, ensuite on vous déglinguent

Si nous faisons une analyse plus poussé , tous cela est un copier coller de la stratégie du Medef et de la Droite qui veulent faire gober aux chômeurs qu’ils sont blanc comme neige sur leurs situations. Ils organisent même en Bretagne des manifestations patronales avec leurs futurs chômeurs.. Comme les marionnettistes des travailleurs du Dimanche qui demain n’aurons plus de majoration et après avoir perdu le samedi perdrons leurs dimanches comme jour majoré. Le summum étant la « grève » des patrons de club de football ! Bravo les licencieurs ! On aura tout vu !

Il y a bien encore une lutte des classe…

Dans le même article Le Député Maire si procédurier nous avance les procédures au Tribunal.

Alors que le danger semblait une urgence, puisque une nouvelle enquête est en cours… Et que c’est une litanie municipale à Drancy…

Voilà que plusieurs mois après la décision ( mars et avril 2013)  la communauté de communes Drancy, Le bourget, Dugny (non concerné) qui n’ont pas compétence(*) mais obligation de conserver l’industrie sur le domaine attaquée ont décidé d’avancer un argumentaire juridique et même deux…

Mais dans quelle procédure d’urgence ?

En fait, l’UDI n’a qu’un objectif les municipales et européennes, en espérant dans les beaux jours faire sortir les Drancéeens qui suivent comme des moutons le simple tintement de cloches…

* Compétences de la Communauté d’Agglomération

L’originalité de la Communauté est de mêler des compétences qui touchent à des services ouverts au public (dans le but de les améliorer) et des sujets de fond qui intéressent le développement des communes :
- les conservatoires, les bibliothèques, la médiathèque, les piscines, les installations d’athlétisme, les ordures ménagères, les équipements de petite enfance, l’eau, la politique de la ville, l’achat des repas pour la restauration collective, la gestion commune de maison de l’emploi ;
- les actions coordonnées de développement économiques, les études et actions de promotion économiques, l’élaboration d’un schéma de cohérence territoriale, les études d’aménagement d’intérêt communautaire, le développement durable, l’informatique, la téléphonie.

L’objectif est de créer entre Saint-Denis et Roissy un pôle de développement, centré sur l’aéroport, au cœur de la Plaine de France.

Source : site internet Communauté de communes

Posted in démocratie locale, Drancy, Elections | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Manifestation de Drancy en augmentation ?

Posted by jcdrancy sur 16 octobre 2013


20 personnes x 50 rangs  égal 1000 personnes Photo d’écran tous droits Mon Drancy.net

MDD_4569 Cliquez sur l’image pour voir le diaporama du site de la Ville de Drancy ( en partage proposé par le site )

Que cela soit sur la photo mis en évidence et commenté dans notre revue de presse qu’est le journal immédiat ou dans les photos en diaporama du site partagé de la ville de Drancy, vous pourrez vérifier le réel nombre de manifestants.
Pour ceux qui doute, la Ville a intérêt de montrer une masse de Drancéeens. Peu de photos montrer l’ensemble de la manifestation alors que la place de la préfecture, le parcours permet une vision en hauteur. Le Bus au fond de la photo qui prend place pour entrer dans la manifestation détermine la fin du groupe. Sur les vidéos, la vision est plus claire, la sonorisation des politiques n’est pas à la hauteur des 3500 personnes annoncés alors que les moyens municipaux sont existants ( fête de la Ville Parc de Ladoucette). Aucun élu politique n’aurait fait cette erreur de communication, ils ont un message à faire passer. Mais est ce bien la problématique du Danger ?

Cela n’enlève en rien la problématique existante mais contribue à définir l’aspect « manœuvre politicienne des partis politiques ». D’autant que le positionnement sur les solutions proposées sont très différant.

( Les photos de droits de la ville sont respectés et ce billet qui est une analyse, n’est basé que sur un lien ( Partage) fourni par le site de la Ville de Drancy. Si une personne refuse son accord pour droit à l’image, qu’elle interpelle  la Ville de  Drancy et le logiciel, il ne sera plus sur ce site automatiquement, nous n’avons  fait que copier les codes HTML proposés par la ville et non des images).

Loi pour la confiance dans l’économie numérique

Posted in comptes, démocratie locale, Drancy, Elections, Jean-Christophe Lagarde, MonDrancy.Net | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 6 Comments »

GARE à LAGARDE

Posted by jcdrancy sur 5 octobre 2013


Source des vidéos ( Internet moteur de recherche : Drancy)

GARE à LAGARDE

Une manifestation se mesure par son contenant, ses mots d’ordre, ses militants, ses représentants, son nombre en lien à un instant T et la demande générale.
Prenons du recul et mesurons les faits suivant les témoignages, les photos et vidéos existantes.
Prenons les mots d’ordres : nous mesurons que la manifestation est coupé en deux parties « Je dois faire peur » coté Drancy « je réclame de la sécurité » coté Blanc mesnil, Le Bourget restant UDI dans l’âme.
Rappelons l’appel de Drancy qui fait frémir : « C’est l’enjeu de cette rentrée : il faut vraiment que chacun mesure la gravité des dangers auxquels les habitants de Drancy, mais aussi du Bourget, de Blanc – mesnil et de Bobigny, sont exposés chaque jour .
C’est un combat vital, car c’est le mot qui convient quand passent et s’arrêtent des wagons de chlore gazeux, d’acrylonitrile, d’ammoniac anhydré ou des déchets radioactifs. C’est un combat pour exiger le respect de notre droit à la vie, le respect de notre droit à la sécurité. Après les multiples démarches auprès des ministres, des préfets et des dirigeants de la SNCF, entreprises par le député-maire, Drancy, comme les villes voisines, est résolue à s’engager dans la bataille. Et pour se faire entendre, pour se faire respecter, il faudra une mobilisation à la fois massive et déterminée… »
Les militants : Sur Drancy, la surprise est de voir l’animateur de la fête de Drancy qui est un employé communal, la sonorisation est de même, le transport par casr municipaux et même des cars privés que nous attribuons gentiment aux deux autres villes que sont Le Bourget et le Blanc Mesnil. Nous pouvons qualifier la manifestation de 3éme âge, ou d’’adhérents d’oxygène Drancy ou de l’UDI, c’est un fait, c’est le gros des troupes, ce n’est que visuel.
Les représentants : Le mélange UDI / PCF détonne mais il est aussi lié aux différents  messages, d’un côté nous avons une ambition de déplacer la problématique des Transports de Matières Dangereuses (TMD). Une tête de mort sur des bannières trop neuves pour ne pas être financés par les contribuables de Drancy. Mais le message, vous le saviez, vous n’avez pas agi est terrible. Il s’adresse au préfet et ministre de Gauche, mais les responsables aujourd’hui ont beau jeu de jouer les innocents en pariant sur un avenir qui ne pourra éviter l’accident qui n’a encore jamais existé. Jouer sur cette probabilité est, pour du politique ayant eu des responsabilités assez mauvais joueur. Des vies sont bien en jeu. Cela laisse certain doutes sur la spontanéité de l’action qui ressemble à de la manipulation politique. Du coté PCF, qui semble être tombé dans le piège UDI, le message n’est pas le même, c’est bien une augmentation de la sécurité qui est mis en avant, par une prise en charge de la sécurité du site par les utilisateurs de TMD, les cheminots n’étant pas des gendarmes. Il est évident que l’aspect électoraliste sous-entendu des lobbys de propriétaires est bien là mais mis en « silence » C’est l’association de propriétaires qui ne s’est pas plaint d’une augmentation de leurs biens de plus de 80 % à Drancy ou des deux autres villes, alors 20 % qu’est-ce que c’est….
Le compte est-il bon : La dernière manifestation sur deux villes annonçait 700 à 1000 personnes. Avec Le Bourget en plus, rien de plus. D’ailleurs les photos le prouvent nous pouvons aller sur 1200 personnes, la place de la mairie et la préfecture le démontre. Mais il faut mesurer l’énergie déployée et les moyens de la mairie de Drancy, transport aller – retour, publications, appel, réunions, télévisions. Et moins de 1 % du nombre d’habitants à la manifestation qui sont pourtant tous concernés.

Devons-nous nous satisfaire de cet échec de mobilisation. NON. Le fond de la problématique est réel, le moratoire proposé sur la loi est intéressant car il demande une réflexion et un changement de la loi pour répondre à l’insécurité et comme le dit si bien Blanc-Mesnil sans doute inconsciemment aux élus de Drancy « LA PEUR N’ ÉVITE PAS LE DANGER ». Le communiqué de Réseau Ferré de France (RFF) devrait aussi en calmer plus d’un dans le concours de terreur ( Eh L’UDI, On est pas encore à Halloween) , le nombre de transport TMD est passer à 13 000 en 2012, les cheminots annoncent eux aussi une baisse. Mais vu l’attaque de l’UDI sur « On vous avait dit », sur ce point nous restons toujours interrogatif car on ne donnera pas la balle au centre même s’ils utilisent des méthodes extrémistes de droite.

Posted in démocratie locale, Drancy, Jean-Christophe Lagarde, Le Bourget, MonDrancy.Net, Nouveau centre | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 5 Comments »

JC LAGARDE pose une question comme M G BUFFET mais elle ajoute un projet de moratoire sur la loi de 2003

Posted by jcdrancy sur 4 octobre 2013


Blanc mesnilProposition résolution MG BUFFET

Cliquez sur le lien pour lire le projet de loi qui n’est pas validé

par JC LAGARDE

projet de loi sur gare de triage drancy

Posted in démocratie locale, Drancy, Elections, Jean-Christophe Lagarde, Le Bourget, MonDrancy.Net, Nouveau centre | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Visa QATAR DRANCY merci au mirage JC LAGARDE…

Posted by jcdrancy sur 28 août 2013


Groupe d’amitié France-Qatar

Président

M. Maurice Leroy

Vice-Présidents

M. Alexis Bachelay

M. Nicolas Bays

M. Alain Bocquet

M. Olivier Dassault

Mme Sophie Dion

M. Jean-Christophe Lagarde

M. Thierry Mandon

M. Patrice Martin-Lalande

M. François Pupponi

M. François Rochebloine

source Assemblée nationale

«Il n’y aura pas de critères communautaires. L’ambassadeur du Qatar m’a toujours dit, depuis un an et demi : qu’on s’appelle Christian, Mohamed ou Ziad, cela n’a aucune espèce d’importance. Ce sont avant tout des hommes d’affaires qui placent de l’argent et veulent un retour», a-t-il assuré.

«Je voudrais que la France arrête de se faire peur. C’est incroyable que nous ayons la chance d’avoir des investissements là où notre système bancaire n’est pas capable de le faire, et on commencerait à faire la fine bouche», a-t-il lancé en comparant cette polémique avec l’affaire du PSG.

«Tout le monde s’est ému quand ce sont les Qataris qui l’ont acheté. Mais tout le monde a oublié que, quelques semaines avant, le PSG appartenait à des Américains. Et, les Américains font la même chose dans nos banlieues depuis dix ans. Alors, quelle différence?», a-t-il demandé.

source Liberation

source mon drancy.net

 

Appel à l’aide de quatre Français retenus au Qatar

 

Appel à l'aide de quatre Français retenus au Qatar
Johanna Belounis (centre)
© AFP

 

Retenus contre leur gré au Qatar, quatre Français privés de leur visa de sortie ont fait entendre leur colère, lundi, par la voix de leurs épouses résidentes en France. L’avocat des « otages » dénonce, lui, l’incurie de la diplomatie française.

 

Par Aude MAZOUÉ (texte)

 

 

Ils croyaient avoir trouvé l’eldorado, ils se retrouvent aujourd’hui pris en otage au Qatar. Lundi 26 août, les épouses de quatre Français retenus dans l’émirat ont poussé un « cri de colère » et lancé un appel à l’aide aux autorités françaises. Une requête restée, pour l’heure, sans réponse.

 

Privés de leur visa de sortie, les quatre ressortissants français, Zahir Belounis, footballeur franco-algérien, Stéphane Morello, entraîneur de football, Jean-Pierre Marongiu et Nasser Al-Awartany, deux chefs d’entreprise, font actuellement l’amère expérience des particularités de la législation qatarie. Pour travailler dans ce pays, un étranger doit en effet avoir un sponsor. Il s’agit le plus souvent d’une entreprise ou d’un particulier qui parraine l’étranger et lui délivre son visa d’entrée et de sortie. Une brouille dans la relation entre le sponsor et le ressortissant prive souvent ce dernier d’ »exit permit », indispensable à toute sortie du territoire.

 

« Privés de leur liberté individuelle »

 

L’histoire de Zahir Belounis en est un exemple édifiant. Le footballeur franco-algérien, arrivé au Qatar en 2007, est accueilli avec tous les honneurs. Six années plus tard, le sportif porte plainte contre son club qui ne lui verse plus de salaire depuis deux ans. En

 

Franck Berton, avocat des quatre Français retenus au Qatar
AFP

portant l’affaire devant les tribunaux, le joueur de football s’est vu privé du précieux document l’autorisant à quitter l’émirat. « Depuis, j’ai dû mettre fin à ma carrière de footballeur pour avoir porté plainte et je suis coincé au Qatar sans aucune ressource financière et un loyer de 4000 euros à régler tous les mois », confie le sportif à FRANCE 24. Soutenu psychologiquement et financièrement par sa famille et ses amis, il n’aspire qu’à une chose : rentrer en France retrouver sa femme et ses deux petites filles.

 

Le cas des trois autres ressortissants n’est guère plus réjouissant. « Ces Français séquestrés par le Qatar sont tout simplement privés de leur famille, de leur argent et du bien le plus précieux, celui de leur liberté individuelle », s’indigne Franck Berton, l’avocat des quatre expatriés français, dans un entretien accordé à FRANCE 24.

 

Une diplomatie française trop « molle »

 

Pour sortir ses clients de l’impasse, Me Franck Berton compte emprunter la voix diplomatique. Mais « le Quai d’Orsay semble plus prompt à veiller aux intérêts de la France au Qatar qu’à l’intérêt des Français qui y résident, » tance le juriste furibond. « Pour faire avancer les choses, il faudrait que la diplomatie française soit plus mordante, moins molle qu’elle ne l’est actuellement ».

 

Lorsque François Hollande s’est rendu au Qatar le 23 juin dernier, Zahir Belounis avait  alors le cœur rempli d’espoir. « Le président m’a dit de ne pas m’inquiéter, qu’il essaierait de régler ma situation. Mais depuis, rien ne se passe », déplore, abattu, le joueur de football.

 

Franck Berton a d’ores et déjà annoncé qu’une plainte au pénal serait déposée. L’affaire risque d’être compliquée car parmi les parrains des quatre Français, deux sont des membres de la famille royale.

 

« L’esclavage moderne »

 

L’avocat compte également sur le rapport publié par Human Rights Watch en juin 2012 concernant la loi sur le parrainage pour faire bouger les choses. Mais là encore, l’heure n’est pas à l’optimisme. « La législation qatarie réduit les ressortissants étrangers à l’esclavage moderne et la situation ne risque pas de changer de si tôt », s’inquiète Jean-Marie Fardeau, directeur du bureau français de Human Rights Watch à FRANCE 24. « Et combien de travailleurs sri lankais, bangladais, venus en masse pour travailler sur les travaux de la Coupe du monde ».

La main-d’œuvre étrangère au Qatar constitue plus de 85 % de la population du pays soit 1,9 million d’habitants. Un grand nombre des personnes exposées aux abus sont les travailleurs migrants d’Asie du Sud qui ont des emplois mal payés dans des secteurs comme la construction, et en particulier les femmes employées comme domestiques.

source France 24

Posted in démocratie locale, Drancy, Elections, Islam, Jean-Christophe Lagarde, MonDrancy.Net | Tagué: , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Travaillez plus, pour travaillez plus avec 6 millions de sans emploi

Posted by jcdrancy sur 23 août 2013


 

6 millions de sans emploi (source)

Ce n’est pas un poisson d’avril,

le Député Maire Jean Christophe Lagarde, toujours aussi Sarkosiste, est dans l’air du temps, tout comme le gouverne ment socialiste, il veut nous faire croire que faire travailler plus, créera de l’emploi et serait bon pour la société. (Pourtant ils nous disaient le contraire lors de la dernière réforme sociale de  2010) . Voir tract pour mémoire…Tract-retraite-7-septembre-2010_Page_1

Sur cette idée, le patronat veut faire passer l’idée que travailler à plus de soixante ans, alors que le chômage des jeunes est énorme est une bonne chose, que le premier patron qui garde son salarié à plus de 50 ans jette la première pierre ! Tous le monde sait que dans les entreprises, on se sépare des anciens !

Mais revenons à notre Maitre économiste de Lagarde.

Qui préconise de remettre les heures défiscalisées pour les salaires à moins de deux fois le smic ( 1430 € brut , 1121 € net )

Prenez deux secondes la place du patron, vous vous augmentez ? Et bien non, en chef d’entreprise, je baisse les salaires au plus bas et j’offre l’heure supplémentaire défiscalisé et si je ne suis pas content je me vire ! Et voilà j’ai perdu mon emploi ! Merci patron aurait dit les charlot…

Monsieur Lagarde lui n’a rien compris au travail et a sa place dans la société !

Car il est économe pour sa ville, il arrive à faire avaler que ses agents devrait se plaindre de la défiscalisation des heures supplémentaires.

Oui, mais comment ils sont payés les agents communaux… Si ce n’est avec les impôts ???

Donc si on fait disparaitre l’impôt plus de service public ! Il est fort quand même ! Il fait scier la branche ou sont les agents…scier-branche

En fait, pour la mairie, il ne veut que faire augmenter le temps de travail sans que cela ne lui coute…

Il faudrait peut être que ces agents puissent profiter de la retraite, car derrière ces  » j’en veux encore » c’est sans doute les temps de repos qui ne sont pas respectés et bien des heures supplémentaires pas si supplémentaires.

Revenons donc à nos moutons qui eux adorent les heures supplémentaires qui crée de l’emploi.

Voici une étude qui  interroge après la lettre de Mister  » Plus »

A vous de jugez… Et posons nous la vraie question de l’efficacité des aides publiques pour les entreprises qui ne crée toujours pas d’emploi.

En fait ces patrons français  si libéraux, ils sont d’un soviétisme d’état, à la limite de la Chine ou de l’URSS actuel, plus de 30 milliards d’aides, sans aucun contrôle, vive la France ! Il vaut mieux créer des contrôleurs médicaux, de recherche d’emploi, de sécurité social que des inspecteurs fiscaux , des journalistes enquêteurs ou des inspecteurs du travail ou d’économistes digne de ce nom et n’ayant pas de part financière dans les grandes entreprises… Cela ne choque personne, un Patron est un ange !!!

Pourquoi ne pas donner à l’inverse à ceux qui donnent de vrai salaire, crée de l’emploi et pénaliser les autres ?

Le pouvoir d’achat pérenne restant le déclencheur de l’emploi dans la société Française.

poisson d'aout

La suppression de la défiscalisation des heures supplémentaires va-t-elle créer des emplois ?

par Eric Heyer

Avant la conférence de presse du 26 juillet 2012 au cours de laquelle l’OFCE présentera une évaluation du projet économique du gouvernement Ayrault, nous dressons un bilan de la défiscalisation des heures supplémentaires et de son exonération de cotisations sociales, puis évaluons l’impact sur l’emploi et les finances publiques de la suppression de cette mesure.

Le nouveau gouvernement a décidé de revenir sur la mesure de défiscalisation des heures supplémentaires et son exonération de cotisations sociales qui s’appliquait depuis le 1er octobre 2007 à l’ensemble des salariés des secteurs public et privé en France. A compter du 1er septembre 2012, l’exonération de charges pour les salariés sera supprimée, quelle que soit la taille de l’entreprise. L’exonération de charges patronales, quant à elle, ne sera maintenue que dans les PME de moins de 20 salariés. Enfin, les heures supplémentaires effectuées à partir du 1er août 2012 seront soumises à l’impôt sur le revenu.

Dans ce billet, nous tenterons dans un premier temps de dresser un bilan de cette mesure en s’intéressant tout particulièrement à ses conséquences sur l’emploi et les finances publiques (1). Dans un deuxième temps, nous évaluerons l’impact sur l’emploi et les finances publiques de cette réforme pour les années à venir (2).

1.     Quel bilan peut-on tirer de la défiscalisation des heures supplémentaires ?

a) Quel coût ex-ante sur les finances publiques ?

En 2011, selon l’ACOSS, le nombre d’heures supplémentaires exonérées au titre de la loi TEPA s’est élevé à 739 millions. Plus de la moitié de ces heures ont été réalisées dans les entreprises de plus de 20 salariés (57,7 %)[1]. Le montant des exonérations afférentes a été de 3,107 milliards d’euros dont plus de 77 % proviennent des baisses de charges salariales. Concernant les baisses de cotisations patronales, elles représentent 693 millions d’euros en 2011 dont 65,5 % sont en faveur des entreprises de moins de 20 salariés[2] (tableau 1).

Par ailleurs, cette mesure permettait aux salariés d’exonérer d’impôt sur le revenu les rémunérations versées au titre des heures supplémentaires effectuées dans la seule limite d’une majoration de 25 %. D’après le PLF 2012, cela a entraîné un manque à gagner de 1,4 milliard d’euros pour les finances publiques en 2011. Au total, le coût ex-ante pour les finances publiques de cette mesure s’est élevé à environ 4,5 milliards d’euros en 2011.

b) Cette mesure a-t-elle induit  une augmentation du nombre d’heures supplémentaires ?

Un des objectifs de cette mesure était d’inciter à une durée du travail plus longue par le biais d’un recours accru aux heures supplémentaires. Cela fut-il le cas ? Compte tenu de la faiblesse de la longueur des séries et d’une impossibilité de comparaison avec un épisode conjoncturel similaire, il apparaît difficile de répondre catégoriquement à cette question. Il nous semble toutefois possible, à la lecture des données fournies par l’ACOSS, de formuler une hypothèse de travail.

Comme l’illustre le graphique 1, après une montée en charge progressive du dispositif au cours des premiers trimestres d’application, le nombre d’heures supplémentaires a atteint un premier pic en fin d’année 2008 avec près de 188 millions au quatrième trimestre. Au cours du premier trimestre 2009, le nombre d’heures supplémentaires s’est effondré de près de 12 %, s’établissant à 165 millions. Si cette baisse est cohérente avec la forte dégradation d’activité observée en France à cette époque, la remontée du volume d’heures supplémentaires depuis est plus surprenante : alors que l’activité ne repartait pas suffisamment pour permettre une décrue du chômage, rendant compte d’une position cyclique dégradée de l’économie, le volume d’heures supplémentaires a franchi un nouveau pic en 2011, atteignant plus de 190 millions au quatrième trimestre. Ce rebond contra-cyclique peut être dû à la défiscalisation associée aux heures supplémentaires : sans elle, compte tenu de la situation conjoncturelle toujours dégradée, leur nombre aurait dû rester voisin de celui observé en début d’année 2009.

Sous cette hypothèse, en 2011, cette mesure aurait favorisé une hausse de près de 80 millions d’heures supplémentaires, soit un supplément de 11 %.

c) Quel impact sur l’emploi ?

L’impact  sur l’emploi est ambigu. En effet, deux effets de sens contraire se superposent :

  1. Le premier est positif et relatif à la baisse du coût du travail et à la hausse du pouvoir d’achat des salariés. Face à la baisse du coût des heures supplémentaires, les entreprises seraient incitées à augmenter le temps de travail des salariés en place, en particulier dans les secteurs où le recrutement de la main-d’œuvre connaît des tensions (bâtiment, hôtellerie, santé ou éducation). La rémunération de ces heures supplémentaires permettrait une augmentation du pouvoir d’achat irriguant l’ensemble de l’économie avec un effet positif sur l’emploi ;
  2. Le deuxième est négatif pour l’emploi : en abaissant le coût d’une heure supplémentaire, cela incite les entrepreneurs à allonger la durée du travail, favorisant alors la situation des insiders (salariés) au détriment de celle des outsiders (les chômeurs). Cela engendre une augmentation de la productivité par tête des salariés français, ce qui est positif pour la croissance potentielle de l’économie française mais défavorable à l’emploi à court terme. Dans un travail antérieur (Heyer, 2011a), mené sur des données regroupant 35 secteurs de l’économie française, nous avons estimé qu’une hausse de 1 % des heures supplémentaires détruirait près de 6 800 emplois salariés du secteur marchand (soit 0,04 % des salariés marchand) dont les trois quarts seraient des emplois intérimaires ;

D’après nos simulations, réalisées à l’aide du modèle macroéconomique de l’OFCE, emod.fr, et dont les principaux résultats sur l’emploi sont résumés dans le tableau 2, l’effet négatif l’emporterait sur l’effet positif : la défiscalisation des heures supplémentaires aurait détruit plus de 30 000 emplois en 2011.

Ce résultat conforte l’idée selon laquelle, dans un contexte conjoncturel dégradé, comme cela est le cas dans la période récente, la défiscalisation des heures supplémentaires apparaît clairement inadaptée et contre-productive pour l’emploi (Heyer, 2011b). Face à un choc négatif imprévu, les entreprises commencent généralement par réduire le temps de travail, puis se séparent de leurs emplois précaires et en particulier de leurs intérimaires, avant finalement de procéder à des licenciements économiques.

Par ailleurs, la baisse des charges salariales et patronales ainsi que l’exonération d’impôt sur le revenu,  coûtent 4,5 milliards d’euros ex-ante (0,22 point de PIB) et ne sont pas financés. En tenant compte de plus du coût pour les finances publiques de la dégradation du marché du travail (-30 000 emplois), cette mesure aurait creusé le déficit public de 6,8 milliards d’euros, soit 0,34 point de PIB en 2011.

Le financement de cette mesure alourdirait son bilan sur l’emploi : selon le mode de financement retenu, les pertes d’emplois auraient finalement été comprises entre 52 000 et 95 000 postes en 2011 (tableau 3).

2.     Quel impact de cette réforme ?

A compter du 1er septembre 2012, l’exonération de charges pour les salariés est supprimée, quelle que soit la taille de l’entreprise. L’exonération de charges patronales, quant à elle, n’est maintenue que dans les PME de moins de 20 salariés.

a) Cette réforme  va-t-elle induire  une baisse du nombre d’heures supplémentaires ?

En maintenant l’exonération de charges patronales pour les entreprises de moins de 20 salariés, il est possible d’imaginer que cette réforme n’aura pas d’impact sur le volume d’heures supplémentaires effectuées dans ces PME. En revanche, pour les autres entreprises, l’incitation à un plus fort recours disparaissant, on peut supposer que ce volume diminuera en revenant vers un niveau plus compatible avec le cycle conjoncturel.

Nous faisons alors l’hypothèse qu’à compter de 2013, le volume d’heures supplémentaires dans les entreprises de moins de 20 salariés se maintiendrait à plus de 310 millions. Dans les autres entreprises, nous faisons l’hypothèse que le volume annuel d’heures supplémentaires en 2013 reviendrait vers celui enregistré fin 2009-début 2010, à savoir proche de 380 millions (graphique 2).

Au total, selon nos hypothèses, la baisse des heures supplémentaires pourrait être de 1,2 % en 2012 et de 5,9 % en 2013, soit une baisse de 7,1 % par rapport au niveau observé aujourd’hui.

b) Quel impact sur l’emploi et les finances publiques à l’horizon 2014 ?

Sur la période 2011-2014, si la baisse des heures supplémentaires prévue se réalise, cette réforme permettra la création ou la sauvegarde de 17 900 emplois. Ce résultat est la conséquence de deux effets de sens inverse (tableau 4) : le premier est négatif et est lié à la baisse du pouvoir d’achat des salariés bénéficiant des heures supplémentaires (-29 000 emplois) ; le second est positif et résulte de la réduction du recours aux heures supplémentaires dans les entreprises de plus de 20 salariés (46 900 emplois).

Sur la même période, la suppression de la défiscalisation permettra d’économiser 2,6 milliards d’euros d’exonération de charges sociales et permettra d’engranger un surplus de 1,3 milliard d’euros d’impôt sur le revenu. Par ailleurs, les créations d’emplois supplémentaires entraîneront un supplément de recettes fiscales et une économie de dépenses sociales de 1,3 milliard d’euros. Au total, une fois le bouclage macroéconomique réalisé, cette réforme permettra de réduire le déficit des APU de 5,2 milliards, soit 0,26 point de PIB en 2014 (tableau 4).

Références bibliographiques

Heyer É. (2011a), « Faut-il revenir sur la défiscalisation des heures supplémentaires ? Simulation et première évaluation de ce dispositif», Note de l’OFCE, n° 2, septembre.

Heyer É. (2011b), « The effectiveness of economic policy and position in the cycle: the case of tax reductions on overtime in France », Oxford Review of Economic Policy, vol. 27, n° 2, summer.

Sévin É. et Y. Zhang (2012), « Les heures supplémentaires au premier trimestre 2012 », Acoss Stat, n°150, mai.


[1] Rappelons toutefois que près de 70 % des salariés travaillent dans des entreprises de plus de 20 salariés.

[2] Rappelons que cette mesure introduit une réduction forfaitaire des charges patronales de 1,5 euro  par heure supplémentaire effectuée dans les entreprises de moins de vingt salariés et de 0,5 euro dans les entreprises de plus de vingt salariés. Pour plus de détails sur la mesure, se référer à Heyer (2011b).

source http://www.ofce.sciences-po.fr/blog/?p=2323

Posted in comptes, démocratie locale, Drancy, Jean-Christophe Lagarde, MonDrancy.Net | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Jean Christophe Lagarde est il politiquement un gagnant ou un perdant ?

Posted by jcdrancy sur 9 août 2013


Les faits politiquement posés font il peser la balance vers le gagnant ou le perdant.
Voici quelque faits réellement constatés dans nos articles.
Vous souhaitez voir ajouter votre fait qui serait oublié, pas de soucis, nous l’ajouterons….
A vous de contrebalancer la vérité est Drancéenne… Lancez vos commentaires…

Positif

Négatif

4830298-3d-personnage-positif-et-symbole-sur-fond-blanc 4830297-3d-personnage-et-symbole-negatif-sur-fond-blanc
 Il est élu Maire avec 0,84 % de voix de plus que son adversaire Il est élu Maire sans dépôt de  liste du Front national (24 %)
 Il crée une police municipale pour faire baisser le taux de violence Il a un entretien avec Maire Maurice Niles  avant son accident
 Il refuse des mariages mixtes (étranger/ français)  La sécurité communistes refusent son entrée aux obsèques
 Il est vice président de l’assemblée nationale   Il lâche François Berrou et le MODEM puis Hervé Morin du Nouveau Centre
 il construit le Nouveau Centre et son financement avec le Fetia API   Roger Karoutchi, patron de l’UMP d’Île-de-France déclarant « C’est un sectaire qui est en train de mal tourner
 Il crée la cantine gratuite pour tous les élèves de primaire  Il construit une mosquée municipale par mensonge au journaliste du Parisien. 
 Il achetè un quartier à la SNCF avec l’aide de son ministre Nouveau centre Il lâche sa droite qui dit oui à l’Europe 
 Il achète un château pour la Ville Il supporte la politique de Sarkozy. Alors que 80 % des drancéens votants, la rejette. 
 Il vote la loi pour le mariage des couples de même sexe La ville voit son taux de violence augmenté 
 Drancy est parsemé de bornes anti stationnement. Les repas de la cantine gratuit (sauf pour nos impôts) ne sont pas bon. Il change de prestataire mais de grandes quantités de nourriture sont jetés 
 Voitures électriques a disposition Le terrain SNCF acheté est pollué et coute plus chère 
 Le Maire est président de son association oxygène et sa majorité délivre des subventions à cette association Il est condamné par la justice pour attribution illégale et son association politique doit rembourser les subventions indument perçus. 
 Il alerte le prefet de la dangerosité de la gare de triage Il se rend compte qu’il ne peut pas construire sur le quartier acheté. Le terrain est dans une zone dangereuse par la garde de triage. 
 Le président de l’association  » mosquée municipale  » de Drancy invite les élus en pleine campagne électorale Les terrains alentours de la garde de triage perdent en valeurs. 
 Des cameras sont trouvé dans les WC de la salle municipale polyvalente  » Mosquée municipale » La dette de la Ville devient limite, Drancy devient la ville ayant  le plus augmenté ses impôts. 
 Il est installé des caméras vidéo et cela installe le réseau fibre optique à Drancy. Les terrains alentours de la gare de triage perdent en valeurs. 
 Il ouvre le marché piéton au 4 routes. Il fait peindre les bornes edf, FT, PTT le cout est pharaonique. 
 Il reconstruit le marché à salengro Il devient difficile de garer sa voiture à Drancy. 
 Il reconstruit le marché sur la place Maurice Niles Les voitures électriques sont très chères à l’abonnement. 
 Il reconstruit la place de la Mairie comme elle était avant. La loi sur la laïcité semble illisible à Drancy 
 Il change les noms de rue à consonance soviétique Il faut badger pour avoir un service public 
Les caméras de la Ville ne fonctionnent pas, les dealeurs continuent leurs marchés. 
Il fait payer un service public non rendu pour frais de dossier centres des loisirs ? 
Les loyers sont trop chères. 
Le marché Salengro est un flop, il est fermée. Dépense inutile. Celui de la Place Maurice Niles est entrain de mourir 
Les habitants ont un cout supplémentaire pour les changements d’adresse de rues aux anciens  noms soviétiques. 

Notre résultat du   14562727-touches-gagnant-perdant-affiche-en-ligne-sans-risque-et-du-hasard======================= Mauvais-perdant_article_top

Posted in comptes, démocratie locale, Drancy, Elections, Islam, Jean-Christophe Lagarde, MonDrancy.Net, Nouveau centre | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 3 Comments »

UNE OUVERTURE, UNE DE PLUS DE CARREFOUR MARKET DE DRANCY

Posted by jcdrancy sur 13 novembre 2012


 

2 mois pour ré-ouvrir ce n’est pas très rapide…. Ah c’est carrefour….

Posted in 2012, comptes, démocratie locale | Tagué: , , | 1 Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :